Eglise Saint Laurent – Musée de la Ferronnerie

Posté par rouen1900 le 4 janvier 2015

saint_laurent

La construction de l’église actuelle s’acheva en 1482. Elle fut bâtie à l’emplacement d’une ancienne chapelle (primitivement sous le vocable de Saint Antoine) érigée en église paroissiale en 1204 et détruite par un incendie en 1248.

Une tour est ajoutée entre 1490 à 1501. Elle est surmontée d’une flèche (plus ou moins semblable à celle de Saint Maclou) haute de 37 mètres et qui souffrira des tempêtes successives (1520, 1638, 1683). Reconstruite en 1703 elle sera définitivement démolie en 1810.

Outre les assauts du vent, l’église dut également subir les ravages causés par les Protestants en 1562 et même un incendie en 1702.

Elle est supprimée en 1791, et abrite alors le club des Jacobins. Non rétablie lors du Concordat, elle est vendue comme bien national en 1803. Louis Brasseur, « directeur de voitures de louage et de fiacres » s’y installe : l’église fait office de hangar et d’écurie. Plus tard elle sera occupée par des repasseuses dont les chemises sécheront pendues sous les ogives gothiques du XVème siècle… L’avant porche quant à lui est muré et on y installe un logement (on aperçoit sur la carte les fenêtres perçant ce mur).

En 1872, Eustache de La Quérière s’interroge sur l’avenir et la conservation de l’Eglise Saint Laurent. Trop proche de Saint Godard pour etre rendu au culte Catholique, peut-on l’affecter au culte protestant ou juif ?

Finalement, en 1893, la ville de Rouen achète le bâtiment, le restaure et y installe en 1911 le Musée d’Art Normand (créé à l’occasion du Millénaire Normand fêté la même année), avant que ne s’y installe dix ans plus tard le Musée de la ferronnerie Le Secq des Tournelles.

Évacuées pendant la Seconde Guerre Mondiale les collections de ferronnerie ne regagneront leur musée que plusieurs années plus tard. Durant ce temps et jusqu’à la remise en état du temple Saint Eloi, l’église Saint Laurent servi de lieu de culte à la religion réformée.

L’église Saint Laurent est depuis 1914, inscrite au titre des Monuments Historiques.

Le cliché utilisé pour cette carte postale a été pris vers 1866, bien avant son impression. Le bâtiment accueillant le Musée des Beaux-Arts et la Bibliothèque n’est pas encore construit. A sa place on avait aménagé une esplanade plantée d’arbres.


Trouver d’autres CPA de l’église Saint Laurent sur Delcampe.

Pour plus d’informations sur le Musée Le Secq des Tournelles : Les Musées de la Ville de Rouen.

Publié dans Monuments Religieux, Musées | Pas de Commentaire »

Statues de Sainte Marthe et Sainte Marie Madeleine

Posté par rouen1900 le 2 janvier 2015

saintes marthe et marie madeleine

Voici deux statues de saintes présentes dans la cour des Libraires et représentant Sainte Marthe à gauche et Sainte Marie Madeleine à droite.

Sainte Marthe était la sœur de Saint Lazare et de Sainte Marie de Bethanie qui, après la mort du Christ, s’installèrent tous trois en Provence. A Tarascon, Sainte Marthe combattit la Tarasque, animal fabuleux, mi-dragon mi-poisson, qui terrorisait la région. Sainte Marthe est ainsi représentée avec la Tarasque à ses pieds.

Sa sœur Marie de Béthanie est dans le culte catholique assimilée à Marie de Magdala (Marie Madeleine) et à la pécheresse, à l’origine anonyme, dont il est question dans l’évangile selon Saint Luc. C’est le pape Grégoire le Grand qui au VIème siècle décida que ces trois femmes n’en feraient plus qu’une ! Elle est ici représentée avec une tour (magdala en hébreu).

Trouver d’autres CPA de la Cathédrale sur Delcampe.

Publié dans Cathédrale, Statues | Pas de Commentaire »

1...1819202122
 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis