Vue Générale sur le quartier Martainville

Posté par rouen1900 le 18 octobre 2015

Vue Générale sur le quartier Martainville

Dans « La Ville Évanouie, Rouen, un demi-siècle de vandalisme », Patrice Quéréel nous livre une description de cette carte : « Au premier plan, une partie du quartier qui va disparaitre [lors de la création de la rocade Est] : les rues du Chemin-Neuf, du Quai aux Celliers et du Mont Gargan. Vers la gauche une belle demeure à escalier saillant dans sa tourelle carrée. Cette maison donnera les niveaux en pans de bois de sa façade pour le Secteur Sauvegardé. On devine, plus à droite, les toiture de l’intéressante maison dessinée par Juliette Billard. Se devine ce qui faisait l’un des charmes de ce quartier, les petits jardins souvent pentus, joliment arborés. Au second plan s’impose la façade XVIIIe siècle de la Caserne Jeanne d’Arc, aujourd’hui Hôtel de Région, qui fait face à l’ancien « Champs de Mars », destiné à l’origine, comme son nom l’indique, aux exercices militaires« .

Maison Quai aux Celliers     Vue Générale sur le quartier

Quai aux Celliers, au N°6, une maison à pans de bois, immortalisée par Juliette Billard, avec les deux escaliers en saillie qui lui donnaient tout son charme.

plan quartier Martainville

Le Quartier Martainville tel qu’il existait autrefois.

Publié dans Vues Générales | 1 Commentaire »

La Grace de Dieu

Posté par rouen1900 le 28 juin 2015

Grace de Dieu

Au XIXème siècle les cochers qui allaient de Bonsecours à Rouen lançaient leurs voitures dans la descente en invoquant la grâce de Dieu. Cela donna son nom à ce quartier sur les coteaux.

 

Publié dans Vues Générales | Pas de Commentaire »

Panorama du Pont Transbordeur

Posté par rouen1900 le 10 mars 2015

Merci à Laurent Bernard Martin pour la rédaction de cet article.

Panorama du Pont Transbordeur 1     Panorama du Pont Transbordeur 3     Panorama du Pont Transbordeur 2

Le pont transbordeur permettait de traverser la Seine d’une rive à l’autre sans compromettre la libre circulation maritime dans le port de Rouen, soit en empruntant la nacelle, soit (pour les piétons du moins !) en passant par le tablier à plus de 50 mètres au dessus du niveau de l’eau.

Lorsque l’on détaille les cartes postales d’époque, une pancarte invitait les passants à une ascension moyennant 50 centimes.

Il fallait s’engager dans le pylône, et après un effort certain, en gravissant les escaliers, les curieux accédaient au tablier à partir duquel ils jouissaient d’un merveilleux panorama. La pancarte vantait l’air pur dont profitaient les badauds à cette hauteur.

Le pont transbordeur de Marseille possédait même un ascenseur ! Un kiosque-buvette était installé au pied d’un de ses pylônes.

ascention      ascention 1

Pour en savoir plus : le Pont Transbordeur ;

Trouver d’autre CPA des panoramas de Rouen sur Delcampe.

Publié dans Ponts, Quais et Port, Vues Générales | Pas de Commentaire »

Vue Générale depuis Canteleu

Posté par rouen1900 le 8 janvier 2015

panorama canteleu

Outre la Seine, le bassin Saint Gervais et la Cathédrale qui se détache, il n’est pas facile de deviner Rouen sur cette vue générale prise depuis Canteleu.

Dans sa nouvelle, Un Normand, Maupassant nous en livre une description :

« Nous venions de sortir de Rouen et nous suivions au grand trot la route de Jumieges. La légère voiture filait, traversant les prairies ; puis le cheval se mit au pas pour monter la côte de Canteleu. C’est là un des horizons les plus magnifiques qui soient au monde. Derrière nous Rouen, la ville aux églises, aux clochers gothiques, travaillés comme bibelots d’ivoire ; en face, Saint Sever, le faubourg aux manufactures qui dresse ses mille cheminées fumantes sur le grand ciel vis-à-vis des mille clochetons sacrés de la vieille cité. Ici la flèche de la cathédrale, le plus haut sommet des monuments humains ; et là-bas, la « Pompe à Feu » de la « Foudre », sa rivale presque aussi démesurée, et qui passe d’un mètre la plus géante des pyramides d’Egypte… »

La « Pompe à Feu » de la « Foudre » dont la hauteur domine la rive gauche est en fait la cheminée de l’usine construite en 1846 et acquise en 1859 par Augustin Pouyer-Quertier.Son nom, La Foudre, lui vient de son moteur à vapeur récupéré sur un remorqueur qui jadis avait été baptisé ainsi.

Avant de subir de plein fouet la crise de 1929 et de devoir fermer en 1932, La Foudre, fût l’une des plus importantes, voire la plus importante filature de la région.

Dans Bel-Ami, Maupassant y fait a nouveau référence : « la plus élevée de toutes, aussi haute que la pyramide de Chéops, le second des sommets dus au travail humain, presque l’égale de sa fière commère la flèche de la cathédrale, la grande pompe à feu de « La Foudre » semblait la reine du peuple travailleur et fumant des usines comme sa voisine était la reine de la foule pointue des monuments sacrés. »

Trouver d’autres CPA de panorama de Rouen sur Delcampe.

Publié dans Vues Générales | Pas de Commentaire »

1905 Buffalo Bill et son Cirque

Posté par rouen1900 le 6 janvier 2015

buffalo

La vue de Rouen depuis la côte Sainte-Catherine et un thème largement utilisé par les marchands de cartes postales du début des années 1900.

Celle-ci nous interpelle cependant à cause de l’agitation qui règne sur la place du Champ de Mars…. Nous sommes en juin 1905 et Buffalo Bill, l’ancien cow-boy  reconverti en artiste de cirque, fait étape à Rouen pour quelques jours de représentation.

Buffalo Bill, de son vrai nom William Cody, participa dès l’âge de 14 ans aux guerres indiennes en tant qu’éclaireur et entra dans la légende grâce à l’écrivain Ned Buntline qui immortalisa ses aventures.

De 1882 à 1912 il organise le Buffalo Bill’s Wild West Show, qu’il produit en Amérique du Nord et en Europe. C’est ce spectacle qui fut présenté du 15 au 18 juin 1905 à Rouen, et dans lequel les rouennais purent découvrir des scènes de vie des pionniers américains, telle la chasse au bison, l’attaque d’une diligence, ou celle d’une cabane par de « vrais » indiens participant au spectacle.

 

Trouver d’autres CPA de la Cote Sainte Catherine sur Delcampe.

Pour plus d’informations sur Buffalo Bill et son cirque, consulter l’article publié par la Fédération Française des Amis de la Vieille Amérique

Consulter aussi l’article du Journal de Rouen du 16 juin 1905 sur le site des Archives Départementales de Seine Maritime (page 3).

Publié dans Evénements, Vues Générales | 1 Commentaire »

 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis