Eglise Saint Vincent

Posté par rouen1900 le 12 juin 2015

Eglise Saint Vincent

Construite entre 1458 et 1556, l’Eglise Saint Vincent était l’une des plus belles de Rouen… L’une des plus prospère aussi : jusqu’en 1646, la paroisse percevait une taxe sur chaque navire chargé de sel qui entrait dans le port. Au début du XVème siècle Saint Vincent, en effet, s’était vu attribuer la charge de garder les étalons des mesures publiques utilisées à Rouen.

Située en bas de la rue Jeanne d’Arc, elle fut épargnée lors du percement de celle-ci en 1861, contrairement à Saint André, quelques dizaines de mètres plus haut, dont il ne reste que le clocher.

Malheureusement, le 31 mai 1944, elle fut détruite presque entièrement par les bombardements américains de la « semaine rouge ». Seuls subsistent, à l’angle des rues Jeanne d’Arc et Général Giraud, une partie du portail sud et le tracé des murs repris dans le dallage des trottoirs. Les vitraux du chœur (treize verrières réalisées en 1520-1530) avaient été mis à l’abri par le Service des Monuments Historiques en 1939 et ont, par conséquent, pu être remonté dans l’Eglise Sainte Jeanne d’Arc achevée en 1979.

Publié dans Monuments Religieux | Pas de Commentaire »

Eglise Saint Maclou

Posté par rouen1900 le 22 mai 2015

Saint Maclou

Classée monument historique en 1840, l’église Saint Maclou, chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant, fut construite entre 1437 et 1517. Elle remplace un précédent édifice (le lieu de culte semble attesté depuis le Xème siècle) qui déjà était sous la patronage de Saint Maclou, ou Saint Malo comme l’appelle les Bretons.

Son plan caractéristique présente un transept non saillant par rapport aux chapelles latérales dont la croisée supporte une tour lanterne faisant office de clocher et qui est surmontée par une flèche de 83m remplacée au XIXème siècle par l’architecte Barthelemy.

La façade principale présente une rosace et un porche à cinq baies disposées en arc de cercle. Le portail central est orné de scènes de la résurrection des morts dans ses voussures et d’un jugement dernier sur son tympan.

Le 4 juin 1944, deux bombes tombèrent dans l’église et provoquèrent la chute des voûtes du déambulatoire et du chœur. A l’issue de travaux extrêmement conséquent, la nef fut réouverte en 1958 et le chœur en 1980. L’édifice bénéficie régulièrement, encore aujourd’hui, de chantiers de restauration visant à réduire les dommages de la guerre.

Publié dans Monuments Religieux | Pas de Commentaire »

Eglise Saint Sever

Posté par rouen1900 le 20 mars 2015

saint sever

La Première église bâtie à cet endroit était l’église paroissiale d’Emendreville, et appartenait à l’abbaye du Bec. Emendreville n’était alors qu’un très modeste faubourg de Rouen sur la rive gauche de la Seine.

En 990, Richard Ier autorisa le transfert des reliques de l’évêque d’Avranches, Saint Sever, dans la Cathédrale de Rouen. Les reliques du saint-évèque étaient depuis sa mort en 570, conservées près d’Avranches, dans une petite chapelle, qui avait depuis beaucoup souffert des invasions scandinaves. Les deux prêtres qui effectuèrent ce transfert, firent halte au faubourg d’Emendrevrille, mais la légende raconte qu’une fois posée la chasse contenant les saintes reliques ne pût être redéplacée… Le Saint manifestait il ainsi son désir de voir installer ici son nouveau lieu de culte ? Quoi qu’il en soit c’est à cette date qu’Emendreville devint Saint Sever !

L’église qui ne bénéficiait pas de la protection des remparts de la ville subit de plein fouet, comme l’ensemble de la paroisse dont elle était le siège, la violence de nombreux conflits… Elle fut en effet incendiée en 1144 lors de la guerre entre Mathilde l’Emperesse et Etienne de Blois, détruite par les Rouennais eux-même avant l’arrivée des assiégeants Anglais en 1417 afin qu’elle ne leur serve pas d’abri, dévastée par les Huguenots en 1562 puis ruinée à nouveau en 1591 lors du siège d’Henri IV…

L’édifice actuel fut bâti entre 1857 et 1860 afin de remplacer l’ancienne église de 1601, qui menaçait ruine et qui était devenue trop étroite pour la population sans cesse croissante de ce quartier.

Publié dans Monuments Religieux | Pas de Commentaire »

Couvent Sainte Claire

Posté par rouen1900 le 4 mars 2015

musee_antiquites4

Les clarisses s’installèrent rue Saint Hilaire en 1485.

En 1513, elle profitèrent de la construction de l’aqueduc de Carville (qui amenait au cœur de Rouen l’eau de la source du Roule à Darnetal) pour aménager un branchement leur permettant d’alimenter leur couvent en eau ainsi qu’une fontaine sur le mur de leur maison dont jouissaient les habitants du quartier.

Leur quiétude fut mise à mal en 1612, lorsque le Couvent des Pénitents s’installa à quelques mètres de là. Parmi les nombreux motifs de discorde on note que la cloche des Pénitents sonnait trop souvent ! Plus grave en 1633 la justice dut intervenir et ordonna aux Pénitents de fermer les jours pratiqués dans leur clocher et par lesquels ils regardaient chez leurs voisines…

Les clarisses respectaient scrupuleusement leur vœux de pauvreté : lors de l’établissement de l’inventaire de leurs biens par l’administration révolutionnaire on ne trouva dans leurs cellules qu’une paillasse et deux couvertures par religieuse.

Fermé en 1791 le couvent fut affecté à différents usages et peu à peu presque entièrement détruit. Aujourd’hui seul subsiste une partie de leur chapelle transformée en habitation dans la rue Sainte Claire, ainsi que le portail du couvent qui fut transporté en 1908 en haut de la rue Louis Ricard, à l’entrée du square bordant le Musée des Antiquités.

.

Dernières Nouvelles (de 1900 !) :

« Un commencement d’incendie s’est déclaré hier soir, vers sept heures trois quarts, impasse Sainte-Claire, 6, dans l’ancienne église de ce nom, occupée, il y a une quinzaine d’années par un fondeur et transformée actuellement en habitations ouvrières.
Le feu a été communiqué a la toiture par une étincelle se dégageant d’un poêle qui se trouvait dans un appartement du troisième étage, occupe par Melle Aubelle, confectionneuse de sacs en papier.
Grâce aux prompts secours qui ont été immédiatement organisés par le brigadier de police Dumesnil accompagné de plusieurs agents, et par les sapeurs-pompiers du poste central, sous les ordres du capitaine Virlouvet et du lieutenant Busnel, accourus sur le chariot de premier départ, le feu a pu être éteint après une demi-heure de travail.
C’est a la rapidité des secours et aux mesures prises qu’un vaste pâte d’immeubles, pour la plupart de construction aussi légère que vieille, a dû de ne pas être détruit.
Les dégâts sont relativement peu importants. »

Journal de Rouen du 8 mars 1900.

Publié dans Monuments Religieux | Pas de Commentaire »

1934 Incendie de l’Eglise Saint Nicaise

Posté par rouen1900 le 2 février 2015

saint_nicaise5      saint_nicaise4      saint_nicaise3      saint_nicaise2

L’horloge restera figée sur 1h50. C’est donc dans les toutes premières minutes du 10 mars 1934 que débuta l’incendie probablement provoqué par un court-circuit dans un boitier électrique qui commandait la sonnerie des cloches et qui était situé prés du buffet d’orgues. Certains témoins affirmèrent d’ailleurs n’avoir entendu que trois coups de cloches à minuit…

Ce n’est qu’a 2h10 que le chanoine Descrout, réveillé par l’explosion de la verrière du grand portail, donna l’alerte.

En a peine cinq minutes l’ensemble des moyens de lutte contre l’incendie du poste central et du poste de Saint Sever furent en route. Malgré la promptitude des secours, à 3h la totalité de la toiture et du clocher s’était embrasée.

Le feu fut définitivement éteint à 6h. Pour éviter toute récidive, les décombres furent arrosés jusqu’à la fin de l’après midi.

Au matin la ruine de Saint Nicaise était quasi complète. Disparus les vitaux du XVIème siècle et les grandes orgues, tout juste restaurées, qui faisaient la fierté de cette église. Seul subsiste le chœur, au seuil duquel le feu s’est arrêté.

.

Pour en savoir plus :

Publié dans Evénements, Monuments Religieux | Pas de Commentaire »

123
 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis