Maison des Echevins

Posté par rouen1900 le 20 juillet 2015

Maison des echevins

En 1352, la commune acquit, au nord de la rue du Gros-Horloge, le manoir de la famille Du Chastel pour y installer l’Hôtel de Ville. Petit à petit, celui-ci s’étendit pour occuper la totalité de l’ilot compris entre les actuelles rues Massacre, Thouret, du Gros Horloge et aux Juifs. C’est dans cette dernière, face au Parlement (notre actuel Palais de Justice) que les échevins rouennais firent édifier une nouvelle façade.

Celle-ci possède au rez de chaussée des arcades accueillant des boutiques. Les fenêtres du premier étage sont décorées de personnages portant des guirlandes de fruits, tandis que celles du second présentent des bacchantes et des cornes d’abondance soutenues par des têtes de béliers. L’étage des toitures, enfin, alterne les urnes et les agneaux portant croix et bannières, symbole de Rouen.

Lors de l’agrandissement de la Rue aux Juifs en 1895, le monument est voué à la destruction. Un entrepreneur de démolition, Victor Callouel, l’achète et la fait transférer face à une autre façade déplacée, celle de la Maison du Four Banal, Rue Louis Brune.

L’ensemble fut réduit en cendres pendant l’incendie de 1940.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis