Abbatiale Saint Ouen

Posté par rouen1900 le 6 juillet 2015

Abbatiale Saint Ouen

En 688, les restes de l’ancien évêque de Rouen, Ouen, décédé quatre ans plus tôt, furent transférés dans la basilique Saint-Pierre, situé au nord est de la ville, hors des remparts et au sujet de laquelle on ne sais pas grand chose. Vers 755, des moines s’installèrent près de ce lieu de culte et quelques temps plus tard le nom de Saint Ouen s’imposa à cette communauté.

Après les destructions des scandinaves, qui prennent fin en 911, la nouvelle abbaye prospère grâce aux reliques du saint et à la générosité des puissants. Au XIème siècle, on décide la construction d’une nouvelle église abbatiale romane dont il ne reste que la Tour aux Clercs.

Plusieurs fois incendiée aux XIIème et XIIIème siècles, l’église s’effondra en 1318. L’abbé Jean Roussel, appelé Marc d’Argent, décida la reconstruction de l’abbatiale dans le nouveau style gothique. Les travaux s’éternisent et deux siècle plus tard prennent brusquement fin lors des guerres de religion sans que la façade occidentale ne soit achevée (elle ne le sera qu’en 1851)

Le cloître, dont il ne reste qu’une travée, semble dater du début du XVIème siècle. Il servait de transition avec les constructions conventuelles qui s’étendaient au nord de l’église.

Au XVIIIème siècle, les architectes Defrance puis Lebrument édifièrent l’aile est qui est affectée à l’administration municipale depuis 1800.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis