Les Trois Suisses

Posté par rouen1900 le 20 mai 2015

Trois Suisses

Au début du XXème siècle, nombre d’églises étaient encore confiées à la surveillance de gardes suisses. Si ces derniers n’étaient pas natifs de la confédération helvétique ils avaient néanmoins emprunté une partie du costume et des armes de ses soldats : chaussures à boucles, bas et culottes courtes gris-bleus, gilet rouge brodé de fils d’or, épaulettes, bicorne à plumet, dans la main droite une haute canne à gros pommeau de cuivre et dans la gauche, selon les cas, pertuisane, hallebarde ou épée.

Le suisse conduisait les cortèges et les processions en frappant le sol de sa canne à chaque pas. Dans l’église il plaçait les membres de l’assistance, dirigeait les aspects pratiques des cérémonies et faisait régner l’ordre et le silence dans les rangs des fidèles. En dehors des offices il jouait un peu au guide touristique…

A Rouen plusieurs églises avaient leurs Suisses comme Saint Ouen par exemple.

Le 13 octobre 1892, le Journal de Rouen relate la mort de l’un d’entre eux : « Le vieux Suisse de Saint Godard, M. Alexandre Lecroulant, a été trouvé mort dans son domicile, rue Bouvreuil, hier, vers deux heures de l’après midi. Il avait succombé dans la nuit à un mal subit. Tout le monde, à Rouen, connaissait ce vieillard. Il y avait bien près d’un demi siècle qu’il portait la hallebarde aux cérémonies religieuses de Saint Godard. »

La Cathédrale, quant à elle, n’avait pas un Suisse : elle en avait trois. Ceux sont eux qui figurent sur cette carte.

Dans Madame Bovary, Flaubert nous décrit l’un d’entre eu : « Le Suisse, alors, se tenait sur le seuil, au milieu du portail à gauche, au-dessous de la Marianne dansant, plumet en tête, rapière au mollet, canne au poing, plus majestueux qu’un cardinal et reluisant comme un saint ciboire. Il s’avança vers Léon, et, avec ce sourire de bénignité pateline que prennent les ecclésiastiques lorsqu’ils interrogent les enfants : Monsieur, sans doute, n’est pas d’ici ? Monsieur désire voir les curiosités de l’église ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis