Musée des Antiquités

Posté par rouen1900 le 6 février 2015

musee antiquites 1     musee antiquites 2

Le Musée des Antiquités, fut créé en 1831, notamment pour abriter les objets découverts sur le site du théâtre antique de Lillebonne.

L’un de ses premiers conservateurs fut l’Abbé Cochet, qui révolutionna l’archéologie en mettant en évidence l’importance de  l’examen des objets en place, dans leurs contextes d’origines, afin de mieux comprendre l’histoire des sites de fouilles.

Le Musée occupe les bâtiments de l’ancien couvent des Visitandines, construit entre 1680 et 1691, qu’il partage avec le Muséum d’Histoire Naturelle.

Outre les collections d’archéologie grecque, gallo-romaine, mérovingienne et médiévale, le Musée des Antiquités conserve certaines façades de maisons à pans de bois démontées pendant les grands travaux d’urbanisme de la seconde moitié du XIXème siècle, ainsi que de nombreuses statues d’anciennes églises de Rouen.

Dans la cour du musée on remarquera également l’ancienne Fontaine de la Croix de Pierre démontée en 1872 ainsi, qu’à l’entrée du square, du coté de la rue Ricard, l’ancien porche du couvent des Clarisses, qui y a été remonté.

.

Pour en savoir plus sur le Musée des Antiquités :
http://www.museedesantiquites.fr/

Trouver d’autres cartes du Musée des Antiquités sur Delcampe.

.

Dernières Nouvelles (de 1900 !) :

« Des objets de grande valeur, des monnaies précieuses, et surtout une collection locale renommée, connue des antiquaires sons le nom de « trésor de Cailly » ont disparu.
Ce vol a été commis dans la nuit de lundi à mardi avec une stupéfiante audace et dans des circonstances que certains indices ont permis a l’enquête d’établir d’une façon certaine.
Mardi matin à la première heure, le concierge du musée venait ouvrir la porte du jardin donnant sur la rue de la République. A sa vive surprise, il constata que le verrou et la chaîne servant à le maintenir entre les barreaux étaient tombés sur le sol et brisés. Comme nous sommes en temps de carnaval, il crut à une mauvaise plaisanterie de noctambules et n’y attacha pas autrement d’importance. Ce n’est que vers neuf heures et demie, au moment d’ouvrir au public les portes du musée, que certaines remarques le frappèrent ; il trouva notamment dans l’une des salles des bouts d’allumettes aux trois quarts consumées ; il y en avait un peu partout, sur le sol ou sur des vitrines. Il examina alors avec plus d’attention et s’aperçut que l’une des vitrines avait été forcée et qu’à l’intérieur plusieurs monnaies manquaient.
D’autres vitrines se trouvaient dans le même état. Il n’y avait plus de doute ; des cambrioleurs avaient passé par là pendant la nuit.
M. Gaston Le Breton, conservateur du musée, fut immédiatement avisé et la police prévenue.
On ne tarda pas à être fixé sur l’importance du vol et à établir quelles étaient les pièces qui avaient été enlevées. En voici la liste :
1° cinq médailles en or d’empereurs romains et une dizaine en argent ;
2° Le trésor de Cailly : neuf médailles en or, un petit collier de même métal et deux bracelets également en or ;
3° Une bague en or de l’époque mérovingienne ;
4° une médaille en or de Henri V d’Angleterre, frappée à Rouen pendant l’occupation anglaise ;
5° Une dizaine de pièces à l’effigie des rois de France, allant de François Ier à Louis XIV ;
6° Un calice en argent doré, de 1582.
La perte de la plupart de ces objets n’a qu’une importance relative ; il n’en est malheureusement pas de même pour ceux qui formaient le trésor de Cailly, composé de pièces dont la découverte avait eu du retentissement. »
.
Journal de Rouen du 22 mars 1900.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis