Pont Corneille

Posté par rouen1900 le 16 janvier 2015

pont_corneille1

A la Révolution, un seul pont franchissait la Seine à Rouen. Il s’agissait d’un pont de bateaux peu sûr et dont l’entretien était très coûteux. Beaucoup réclamaient la construction d’un pont de pierre afin de faciliter la communication entre les deux rives.

Lors de sa visite en 1810, Napoléon promit aux rouennais la construction prochaine d’un nouveau pont. Ainsi trois ans plus tard, Marie Louise vint poser la première pierre de l’ouvrage dont la réalisation fut confiée à Corneille Lamandé (celui-là même qui venait d’achever la construction du pont d’Iena à Paris).

Ce n’est qu’en 1829 que le pont fut mis en service. D’abord appelé Pont de Pierre, on lui donna ensuite le nom de Pont Circonflexe en raison de sa forme, puis au gré des régimes politiques ce fut le Pont d’Angoulême, le Pont d’Orléans et enfin en 1848, le Pont Corneille.

En effet depuis 1834 le terre-plein central à l’extrémité de l’Ile Lacroix accueillait une statue de Pierre Corneille due au sculpteur David d’Angers (c’est cette même statue qui occupe aujourd’hui l’esplanade du Théâtre des Arts).

En juin 1940 l’armée française dynamita l’ensemble des ponts de Rouen pour freiner l’avancée des troupes allemandes.

Un nouveau « Pont Corneille » fut bâti à la Libération à l’emplacement même de son prédécesseur.

-

Trouver d’autres CPA du Pont Corneille sur Delcampe

Pour en savoir plus : l’histoire des ponts de Rouen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Pépé à la guerre Mémé à l&#... |
Quatriemea |
L'histoire et les lége... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mesfanfic1
| Timzeer
| Pierrelesoumis